Mali : une application de protection de l’environnement sur le marché

​Mardi 30 janvier 2018, les locaux de l’incubateur Impact Hub sis à Hamdallaye ACI 2000 ont abrité un atelier de formation sur les avantages des NTIC au service de l’environnement à l’intention de certains acteurs de l’environnement. Ce fut l’occasion de présenter aux participants le nouvel Outil de la protection environnementale, Map Action, conçu par des jeunes de cet incubateur.


Des participants à l’atelier de formation à l’intérieur d’Impact Hub. Crédit photo: Fousseni TOGOLA.

La particularité du XXIe siècle


La caractéristique fondamentale du XXIe siècle est l’explosion des nouvelles technologies : ordinateurs, téléphones, tablettes, impression 3D, internet, Drones, sous-marins, etc. Ces nouvelles technologies sont au service des citoyens. A cet effet, il convient de prendre cette explosion comme une opportunité afin d’adapter  ces outils à la résolution de problèmes réels au sein de la société.


Les panélistes


Cette formation fut animée par quatre panélistes : M. Drissa DOUMBIA (expert en Analyse des politiques Changement climatique, Négociateur sur le climat), Boubacar Keïta (Coordonnateur de l’outil Map Action à Kaicedra consulting), Habibatou Cissé (Chargé d’étude d’impact environnemental  de l’outil Map Action à Kaicedra Consulting) et Agachatou Walet Mahamar (Responsable Marketing de l’outil Map Action à Kaicedra Consulting).

Les panelistes de l’atelier de formation. Crédit photo: Fousseni TOGOLA

Map Action : un outil citoyen


Après la présentation brève du cofondateur d’Impact Hub, M. Mohamed Keïta, sur les objectifs de cet incubateur qui soutient les innovations sociales et technologiques, les panélistes ont expliqué les décisions prises lors de l’Accord de Paris sur le climat et surtout en ce qui concerne la place des nouvelles technologies dans la protection de l’environnement. Après ce rappel, l’outil Map Action, une innovation technologique, fut présenté aux participants à l’atelier.

Le Map Action est un nouvel outil sous forme d’application Android téléchargeable permettant la protection de l’environnement. Il s’intéresse surtout au secteur de l’eau, de l’hygiène et de l’assainissement. Cet outil a la capacité de détecter les zones inondables, les zones pourvues de végétation et celles qui en sont dépourvues. À ce titre, Map Action est un outil de collecte d’informations, d’analyse de données et de partage des données collectées. Il est doté à cet effet d’un mécanisme permettant de géolocaliser les problèmes que les citoyens rapportent via l’application. 


Grâce à cet outil, chaque citoyen pourra devenir acteur de la protection de l’environnement ; chaque citoyen a la possibilité désormais de communiquer les dangers qui menacent les cours d’eau, les voies publiques, etc. ; de sa localité aux autorités compétentes. Map Action permet aux citoyens de contribuer aux prises de décision en ce qui concerne la protection de l’environnement.


Map Action bientôt dans tout le Mali et la sous-région


Cet outil se trouve à sa phase pilote en commune I et II. Il s’étendra bientôt sur tout le Mali voire dans toute la sous-région comme ont laissé entendre les panélistes. Map Action est un projet soutenu et validé par  VIAWATER, une ONG néerlandaise qui évolue dans le secteur de l’eau au Mali depuis quelques années.

D’où vient cette initiative ?

Les initiateurs de cet outil sont partis du manque crucial d’informations en matière des dangers qui menacent notre environnement. Ce manque qui débouche selon eux à tous les problèmes en ce qui regarde les pistes de solution de ce problème de dégradation de l’environnement.


Challenge Citoyen (du 30 janvier au 18 février)


« Chaque citoyen, organisation et association de la ville de Bamako est invité à participer à ce challenge en téléchargeant l’application Map Action sur Playstore, partager des images de problématiques environnementales et réfléchir à des moyens de résolution. »

Les participants à l’atelier de formation sur la Map Action. Crédit photo: Fousseni TOGOLA.

Cette initiative est à féliciter surtout de la part de la jeunesse. Le réchauffement climatique est un phénomène d’actualité, plusieurs traités, plusieurs conventions ont été conclues entre les États du monde afin de lutter efficacement contre ce drame, mais jusque-là, nous ne constatons aucune progression réelle. 

Chaque année, les partisans aux différentes rencontres sur le climat trouvent qu’il y a une urgence d’agir. Mais, une fois ces rencontres terminées, aucune action concrète n’est posée. Les jeunes doivent alors s’orienter vers l’entrepreneuriat dans le domaine de l’environnement surtout qu’il y a des projets pour les soutenir. 

Publicités

Une réflexion sur “Mali : une application de protection de l’environnement sur le marché

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s